Mélusine se promène...

23 septembre 2016

L'Écosse, suite et fin.

Si je devais vivre quelque part là bas, je choisirais sans hésiter l'Île de Skye, la plus grande des Hébrides intérieures... L'île des brumes aux paysages grandioses et sauvages, emblématiques de l'Écosse... 

Au nord de Portree, le Old Man dans le massif du Storr vu du Loch Leathan.

IMG_7225

Ce soir là, la lumière était magnifique sur la péninsule de Trotternish, offrant un panorama à me clouer le bec sur les îles de Raasay et Rona. 

IMG_7268

L'ascension pour atteindre cet immense menhir de basalte était à la portée des enfants...sur un sol sec. Hélas, les pluies avaient rendu le sentier trop glissant voire dangereux par endroit. Il était plus sage de prendre la décision de redescendre à mi chemin. C'est donc seule que j'ai poursuivi l'escalade.  

Je voulais toucher l'homme qui penche, mais j'ai pas osé. Il se fait si vieux, j'ai eu peur qu'il s'écroule sur moi. (C'était bien plus probable que de croiser des siamois reliés par l'estomac dans les Highlands! ;) )

IMG_7323

 Glenbrittle, aux pieds des Cuillins Hills.

IMG_7678

Les montagnes ne "m'écrasent" pas lorsqu'elles se trouvent en bord de monde. Je pouvais me balader des heures dans le paysage en suivant le rythme de mes envies, en focalisant sur le mouvement de mes pieds qui se posaient l'un après l'autre. Je pensais à ma théorie des petits pas... 

Giono disait: "Si tu n'arrives pas à penser, marche; si tu penses trop, marche; si tu penses mal, marche encore". Oui... 

IMG_7729

Souvent, je faisais des pauses contemplatives, le dos tourné à la montagne, fidèle à l'attirance viscérale du grand bleu, connectée aux vérités indicibles perçues dans son mouvement perpétuel symbolisant la vie. 

La vie...

IMG_7750

Ici j'ai vu un aigle royal. Habituellement, les rapaces peuplent mes nuits noires de cauchemars... Je l'ai regardé tournoyer dans le ciel bleu et disparaître derrière les cimes, c'est tout. C'était juste un aigle, j'étais pas sa proie.

On ne peut pas aimer tous les oiseaux...et les aigles me détestent.

IMG_7862

S'enfumer... Après les avoir presque tous testés, je crois que c'est le seul moyen réellement efficace pour ne pas se faire dévorer par les midges. C'est à cause d'eux que personne ne traîne dehors après le dîner de...18h. 

IMG_7849

C'est sur la plage de Glenbrittle que j'ai cueilli ce caillou qui ne me quitte plus. C'est le coeur cabossé... 

IMG_7881

J'ai bien cru que j'allais aussi cueillir une toupie jaune! Mais non. Ça relèverait vraiment de l'ordre du miracle s'il m'arrivait de trouver une toupie anonyme échouée sur une plage. ;)

IMG_7685

Nous avons passé une journée formidable le long des Fairy Pools. 

 IMG_7653

La rivière Brittle (je crois) dévalait des sommets des Cuillins Hills en cascades et piscines aux eaux cristallines. 

IMG_7540

Un lieu enchanteur dans lequel je tendais l'oreille pour percevoir les voix du ruisseau....

IMG_7510

Les enfants ont adoré cette balade, nous réclamant d'aller toujours plus loin, plus haut. Sortis de la zone touristique, le chemin devenait plus tourbeux et caillouteux, les cuisses chauffaient mais on respirait enfin la solitude! Et puis c'est bien connu, les fées ont besoin de silence pour apparaître!

IMG_7517

Un "Càrn" seul et isolé pour prolonger mon passage face au Sgurr un Fhesain, la montagne blessée. 

IMG_7533

Et j'ai rencontré ces deux là, isolés ensemble... 

IMG_7567

J'ai pas pu m'empecher de faire ma tête de con en fraudant l'entrée du château d'Eilean Donan à Dornie. A cause du gros blaireau de la billetterie... Bref, je ne suis donc pas passée sur le pont, mais dessous... Le loch Alsh était à sec et aucune barrière pour me barrer d'accès à l'îlot. Fastoche... 

IMG_7908

Bien sur, j'avais un peu honte avec mes Converses recouvertes de vase sur les beaux tapis... mais j'avais économisé au moins dix livres! Je suis revenue en empruntant le pont comme tout le monde, mais avant j'avais détaché mes cheveux et dissimulé mon pull rouge dans mon sac. Comme ça, j'ai pu dire au revoir au gros blaireau... C'est important la politesse sans déconner. 

IMG_7957

 Loch Leven, dans la vallée de Glencoe et son passé sanglant... Deuxième jour de pluie...

C'est là que j'ai commencé à ressentir le mal du pays...

IMG_5927

Puis le loch Lomond... La pluie toujours... Je me perdais dans la brume.

IMG_8169

J'avais fait une chouette rencontre...  

"That you know everything... Do not repeat it anyone".

Il était vraiment sympa ce MacMarcellin (j'ai hésite avec MacBernardin), qui se faisait chier au moins autant que j'avais envie de rentrer...chez moi. 

IMG_8167

Je ne perdais pas une occasion de me balader dans les cimetières écossais... Parfois à la recherche d'une tombe bien précise, mais aussi pour le calme et la sérénité qu'ils dégageaient. Dans celui de Luss, il y avait une tombe de viking... Et puis il y avait aussi celle de Lady Devorgilla à Sweetheart Abbey près de Dumfries... 

IMG_8104

Caerlaverock Castle... On a visité cette magnifique forteresse (triangulaire) médiévale de jour, j'y suis revenue de nuit... C'était probablement un animal  qui projetait des ombres sur les murs du château... Le reste, c'était dans ma tête.

C'était notre dernière nuit en écosse, il n'y avait rien de triste à cela. 

IMG_8260

Mon voyage symbolique s'était achevé sur l'île de Skye, mais pas nos vacances. On est quand même rentrés quelques jours plus tôt, un peu à cause de moi, mais j'ai tenu bon jusqu'à Glasgow...sans me mettre à chialer pour une ricoré ratée. ;)

Le mal du pays, c'est un peu comme le mal de mer. Ça commence à aller mieux quand on sait qu'on rentre au port. ;)

IMG_5992

J'avais besoin de revenir chez nous, chez moi, près de mes rives et de mes bouts du monde, plus si loin de ma belle caillasse là bas... 

Ce voyage en Écosse n'était qu'une façon d'adoucir et d'embellir cette salope de fatalité. Je sais qu'il gagnera en valeur avec le temps...et les "petits pas". Bien sur, il y aura toujours cette douleur qui me toise certains jours, ces maux qui ne seront jamais des mots, mais j'ai enfin pigé que je perdais moins de larmes en acceptant de vivre avec plutôt qu'en m'épuisant à m'y opposer. 

J'ignore qui je serai demain, mais je sais exactement qui je suis aujourd'hui et celle d'hier s'y reconnaît. Je vais m'efforcer de vivre la vie qui me ressemble le plus...

...et c'est déjà pas mal.

Posté par lylouan à 23:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


10 septembre 2016

Retour en vacances...

Je voulais voir tous les phares des côtes écossaises...  C'est après celui de Strathy Point qu'on a décidé de modifier notre itinéraire en fuyant les zones dites "touristiques". Les phares de là bas ne m'éblouissaient pas.

IMG_6480

On a pris le temps de s'isoler dans les Highlands durant trois jours... Les routes du bout du monde dans les vallées sauvages, les sommets à contempler, les lochs tous aussi mystérieux les uns que les autres. Nous étions seuls, juste nous quatre...et les midges...et les moutons. Plus rarement et souvent au loin, des cerfs, des biches ou des chevreuil, des renards... Bien sur, des oiseaux aussi, inconnus ou mal reconnus pour la plupart mais que je saluais quand même. 

IMG_6613

Et puis le temps qui ne savait jamais ce qu'il voulait... Le paysage virait d'une ambiance à l'autre en quelques minutes, parfois c'était presque angoissant... Loin du bord du monde, je n'ai plus aucun repère et je me perds... Alors à part quelques balades solitaires (et vitales), je ne m'éloignais pas trop de ma tribu, surtout la nuit, quand je sursautais au moindre bruit non identifié... Malgré cela, j'étais tout de même mieux dehors avec mon bonnet et mes bougies à la citronnelle plutôt que dans mon lit avant minuit... 

Un jour de plus et je me serai sentie oppressée dans ces espaces trop vastes pour moi. 

IMG_6685

Ça y est, je connais enfin le nom de cette fleur qui ne pousse pas chez moi. C'est un épilobe, "probablement un épilobium parviflorum" qu'il a dit, le "jardinier" du boulot. 

En Écosse, elles étaient partout et je les regardais tout le temps.  

IMG_6655

Il y avait celle ci aussi, que je connaissais déjà. La digitale chéplukoi.

IMG_6719

Elle est mortellement belle...  

IMG_6704

Quelque part sur l'île de Skye, exactement entre rien et nulle part.

La mère de Stephane Bern possède de nombreuses maisons en Écosse, mais c'est celle ci qu'il porte dans son coeur. Une toute petite maisonnette à l'abandon avec un immense jardin ouvert sur le Loch Dunvegan...

Il m'avait prévenu de sa vétusté... Ça m'arrangeait bien d'être la seule à savoir renoncer au grand confort sans âme de notre maison roulante. Je m'y suis aussitôt sentie "chez toi", une planque assurée pour le jour où ma vie ne me laissera pas d'autre choix que de disparaître (c'est pas parce que j'envisage le meilleur que je serai épargnée par le pire). Qui viendra me chercher ici après avoir ratissé Belle Île pour rien? Ben personne...et tant mieux. 

J'espère qu'elle ne s'écroulera pas d'ici là... J'espère aussi que ça sera l'hiver...

IMG_6844

En farfouillant (j'avais l'autorisation), j'ai trouvé un peu de moi dans la bibliothèque... Ça m'a drôlement touchée de tomber sur le (beau) phare de mon enfance dans sa maison d'enfance! ;) J'étais obligée de déposer une "ancre" ici... 

"The Scotland is full of ghosts and legends that you should greet me". Sur le pont du château de Dunvegan, j'ai souri à un petit garçon de dix ans qui avait les même cheveux que le Petit Prince, mais en bruns... Et moi j'en avais presque neuf.

IMG_6850

Dans le jardin, et partout autour, les ruines des fermes dont les propriétaires furent chassés durant le processus d'éviction, the Highland Clearances et patati et patata toussa toussa... Plus loin là bas, les vestiges d'une passerelle, d'un promontoire et d'un ancrage. 

IMG_6886

Portree... Dans les Hébrides intérieures.

 IMG_7125

C'etait comme un petit Palais... A cause des maisons "home sweet home". 

IMG_7200

Les goélands y vivent merveilleusement bien, guettant les restes de fish and chips de ceux qui chipotent...ou qui n'aiment rien... J'avais emmené 21 litres de lait demi écrémé UHT de la marque Bio Village et 2 grosses boites de Ricoré. Je suis dégoûtée de ne pas m'en dégoûter...  

IMG_7140 

Neist Point... Lieu de tournage du film "Breaking the Waves". Au sommet de la péninsule, je rêvais d'une tempête...

IMG_7098

Juste derrière, le phare le plus à l'Est de l'île de Skye. Pas de barbelés autour de celui là, non juste des bouteilles vides partout, des tags sur les murs aux peintures défraîchies, des poubelles éventrées... 

Un peu plus loin sur la falaise, il y avait un fauteuil à la Sarah Bernhardt dans lequel j'avais completement oublié que j'étais venue avec ma famille...qui me cherchait partout. Mais bon, c'était un tel spectacle tous ces oiseaux qui dansaient sur mes chansons... ;) 

IMG_6973

L'Ecosse me semble si loin déjà... Les vacances aussi...

Voilà ça y est, on a repris le rythme de nos emplois du temps. Pour l'instant, j'apprecie mon quotidien aussi bien au boulot qu'à la maison. Ma vie obligée est largement supportable, c'est moi qui ne supporte rien...normalement. Parfois peut être parce que c'est vrai que je suis une alien, ou autiste ou parfois les deux... 

Le reste du temps, je me contente d'"être" au bord de l'océan. 

Comme avant...

Et c'est très bien comme ça.

 

Posté par lylouan à 01:04 - Commentaires [6] - Permalien [#]

02 septembre 2016

Mercredi, le réveil a sonné à 7h57 de la nuit... Ça ne lui était pas arrivé depuis des semaines. J'avais regretté très fort de m'être couchée seulement quelques heures auparavant...

C'était ma pré-rentrée à 9H... J'ai pleuré juste le temps d'y aller, ensuite j'étais contente d'y être.

IMG_6184

Jeudi, le réveil a sonné à 7H04 de la nuit... Ça ne lui était pas arrivé depuis des semaines. J'avais regretté très fort de m'être couchée seulement quelques heures auparavant...

C'était la grande rentrée au collège de ma petite fille à 8h10... Elle n'a pas pleuré... Moi si, incognito derrière mes lunettes de soleil, lorsqu'elle m'a fait un dernier signe de la main avant de rejoindre son rang d'un pas assuré à l'appel de son nom. 

Hier, elle pesait 2,435kg et dans deux mois elle aura onze ans...  

Et mon petit garçon lui, c'est déjà un grand de CE1...

IMG_6205

Voilà, les vacances sont finies, ça y est... 

Les prochaines sont dans 8 semaines... Ça représente combien de réveils douloureux ça?

Carotte numéro un pour tenir septembre: le concert de Dionysos.

Carotte numéro deux pour tenir octobre: ma Belle île...

Heureusement, l'été n'est encore terminé. Ce soir, après mes réunions, après l'école, nous filerons à la plage et on y restera jusqu'aux étoiles... 

 

Posté par lylouan à 10:26 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 août 2016

On se connaît depuis 4 ans mais on s'est rencontrés l'année dernière, au beau milieu de nos chaos respectifs. Un perdu dans sa life comme je l'étais dans la mienne... On ne partageait pas la même merditude, mais la même tristitude.

Aujourd'hui, on est devenus des bons potes et je ne sais pas ce qui me retient encore d'écrire le mot ami, surtout après m'être envoyée en l'air comme jamais avec lui!!! 

Mercredi:

-"Ça te dit un saut en parachute vendredi?"

-"Aaaaah!!! Oui elle veut tomber du ciel!!!"

Son rêve de Superman, mon rêve d'oiseau!!! 

Nous avons sauté d'environ 3500 mètres d'altitude (environ 11500 pieds), l'un des trucs les plus barré de nos vies!!! 

Un des moniteurs a demandé lequel de nous deux était le plus courageux et comme c'était moi, il a eu le privilège de sauter en premier. ;) 

Il a flippé comme un dingue au dernier moment pendant que je me tordais de rire! J'avais parié qu'il gueulerait comme une fille, j'ai gagné! Il a adoré...à partir du moment où le parachute s'est ouvert. 

David

Et moi j'ai sauté juste derrière lui, impatiente de vivre le meilleur faux suicide de ma vie! J'ai pas eu le temps de finir ma phrase symbolique quand mon corps s'est retrouvé projeté dans le vide pour 40 secondes de chute libre. Tous mes organes internes sont remontés d'un coup, je ne pouvais plus respirer purée, mais j'ai gardé les yeux ouverts! 

Un vent à plus de 200km/h dans la tronche et quelques loopings en plein ciel!!! Je ne savais même plus où était l'envers de l'endroit mais on s'est vite stabilisés et j'ai déployé mes ailes!!! Mon corps semblait posé sur l'air, je n'avais plus la sensation de vitesse ni celle de tomber... Un moment d'une intensité incomparable... Probablement le septième ciel!

Le passage de l'horizontale à la verticale au moment de l'ouverture du parachute (ouf) fut assez violent, avec une brève sensation de saut à l'elastique à l'envers. 8 minutes d'extase totale, je planais, comme un oiseau. Le bruit du vent dans la voile, l'oxygène, la vue... Et c'était magnifique ce regard posé sur Cordouan et La Coubre, l'océan, mes rives et l'estuaire...  Parfois je fermais les yeux pour mieux voir mes ailes magnifiques ailes. L'euphorie fut totale lorsque le moniteur m'a proposé les commandes pour "moi toute seule". Régression mentale de 35 ans!

Georgia

Superman s'est vautré à l'arrivée, au point de faire passer le moniteur par dessus lui. Je me suis posée avec la grâce d'un oiseau...dans un cri de victoire qui a du être entendu dans tout Montalivet. 

Putain qu'elle était bonne cette décharge d'adrénaline et surtout, elle me donne des envies d'encore! 

Voilà, c'était la première grande aventure de Stephane Bern et Pralinette... C'était hier mais lui comme moi, nous sommes encore "là haut"! 

De tout mon coeur, je souhaite que le 26.08.2016 devienne la date anniversaire d'un beau duo, né sous le signe de l'amitié. Parce qu'on dirait que c'est comme ça que je le regarde le super héros qui s'est cassé la gueule dans ma vie, comme un Ami qui tombe à pic... 

Il n'y a pas de hasard, seulement des rendez vous... Et là, on était pile à l'heure tous les deux!

 

Posté par lylouan à 23:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 août 2016

Le port de John O' Groats, dans les Highlands du nord. Mon second grand coup de coeur... 

IMG_6363

J'aimais l'âme de ce petit port du bout d'un monde, la nuit surtout. Ici, mon ukulélé oléronnais a rencontré une guitare hollandaise. C'est vraiment pas souvent quand ma solitude prend l'initiative d'aller frôler celle d'un autre (surtout s'il a moins de 70 ans!), mais il avait vraiment une gueule à jeter des bouteilles anonymes à la mer. Le sourire est un langage universel, la musique aussi... 

IMG_6391

Pour rejoindre le phare de Duncansby Head, il fallait traverser le royaume des moutons, dont certains se laissaient caresser du bout des doigts. Fallait juste ne pas avoir peur de mettre les pieds dans la merde mais vu comme je suis capable de m'y mettre jusqu'au cou dans ma vie, j'allais pas faire la princesse pour du crottin sous mes semelles. 

IMG_6009

"Un jour, j'ai couru derrière des moutons sur une plage écossaise..." Mouarf! 

IMG_5987

"Un jour, j'ai vu failli m'évanouir à la vue d'une panse de brebis farcie dans un plat..." Blurps! 

IMG_6196

Et puis il y avait les phoques gris... Ici, ils étaient plus nombreux qu'ailleurs, je ne sais plus à combien j'en étais lorsque j'ai cessé de les compter. En tout cas, je me suis découvert un sacré point en commun avec eux: le vautrage intensif sur les rochers. Ah oui... 

J'ai parlé silencieusement avec l'une d'entre eux, plus curieuse que les autres... Je me suis persuadée que c'était forcément une femelle pour avoir autant de douceur dans les yeux. Qu'est ce qui se passe dans la tête d'un phoque qui plonge son regard dans celui d'un humain? 

 IMG_6077

Et puis bien sur, mes éternel rituels à la con en mode "seule au monde". Des édifices stables aux bases solides, toujours... 

IMG_6042       IMG_6091

Et là, l'oeuvre d'un(e) autre passé(e) par là avant moi. Un coeur symbole d'espoir pour celui qui veut...ou pas. 

IMG_6117

Ces petites plantes blanches comme la neige dont j'aimais toucher la douceur des plumes de soie étaient présentes dans les prairies tourbeuse. C'est de la linaigrette, qui n'était pas sans me rappeler le lin des marais chez moi.

IMG_6148

Je crois bien que mon mec aurait fait un malaise s'il m'avait chopée vautrée au bout de cette pointe. J'avais promis de ne pas m'approcher trop près "de la mort" et j'ai respecté ma promesse, mais en tenant compte de mes limites à moi, pas des siennes. 

IMG_6157

Ici comme partout, des oiseaux nichant aux creux des falaises. Les fulmars boréaux squattent le haut, tout en bas, c'est les petits mignons. C'était comme une immense nurserie devant laquelle je n'ai pu m'empêcher de m'attendrir quelques secondes! Ici un petit fulmar tout doux attendait le retour de ses parents. Même discrète au possible, je ne suis pas restée, persuadée de leur faire peur même de loin. 

IMG_6185

Muckle Skerries, île principale des Pentland Skerries qui dépendent des Orcades et bla bla bla. Je connais un Stéphane Bern qui s'était mis en tête de me faire visiter son pays d'enfance avant même que j'y sois. Trois semaines qu'il ne me parlait plus qu'en anglais, avec l'accent écossais bien sur. 

J'aime cette photo foirée à cause d'un goéland..

IMG_6200

Le plare de duncansby Head (David Alan Stevenson encore), extrême nord est de l'Ecosse, face aux îles Orcades et Shetland. J'y serai allée si je m'y étais prise plus tôt pour réserver ma place sur le ferry! 

Ce coin est envahi par des bus de touristes la journée mais plus personne à 18h (l'heure du dîner là bas ou des attaques de midges...). 

IMG_6207

Moment de contemplation devant ces aiguilles d'environ 60 mètres détachées de la falaises de grès rose: Muckle Stack, Peedie Stack et Tom Thumb. Impossible de descendre sur l'une des criques, j'ai pas trop cherché non plus... 

Ici ça doit être magnifique lors des tempêtes entre la mer du nord, celle de Norvége et l'océan atlantique! En tout cas, j'ai apprécié ma balade en bord de falaise dans ce lieu  "mystique". Vu le nombre de naufrages par ici, je ne devais pas être la seule âme errante dans le coin! ;) 

IMG_6226

Un coucher de soleil au bout d'un monde qui n'était pas le mien... J'ai pas réussi une seule fois à sortir de mon lit pour le voir se lever, il n'y a vraiment qu'à Belle Île que je ne fais pas ma feignasse! ;)

 IMG_6408

Prise en flagrant délit... Là bas, j'ai cueilli des très très très beaux cailloux sous les regards affligés et affligeants de l'adulte. C'est pas donné à tous les couples de s'engueuler pour de la caillasse... Cela dit, j'ai ramené tous ceux qui me plaisaient trop pour y renoncer! ;) 

IMG_6452

L'Ecosse ne me manque pas, même si je pense souvent à ses paysages qui enchantaient mes sens. Je sais que j'y reviendrai plus tôt que tard, même seule. 

Après ce beau voyage, quoi de mieux qu'une bonne virée avec les copines? Il y a deux ans, on s'est inscrites à un camps de survie, c'est là que j'ai mangé l'unique sauterelle grillée de ma vie. L'année dernière, on a participé aux nuits de l'insolite, c'est l'unique fois ou j'ai "dormi" dans un château hanté. Cette année, on s'est lancées dans une rando en canoë sur la Dordogne, en trois étapes...normalement. C'est l'unique fois où il n'y en a pas eu une pour rattraper la folie des autres. C'était bon d'être toutes les 4 "entre mecs"!

Plus qu'une semaine de vacances... Voilà une bonne raison pour rire, chanter et danser deux fois plus! Ça tombe bien, ce soir il y a un bal de cigales "jamais dépourvues" sur la plage! 

Je me reposerai quand je serai morte... ;)

 

 

Posté par lylouan à 16:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]


15 août 2016

Oléron, hier soir... 

Vers 20 heures, la plupart des touristes sont à la douche ou au resto. Les dunes sont libres et les plages ressemblent de nouveau...à des plages.

IMG_8507

"Un regard grand comme des bras ouvert"... C'est beau chez moi aussi.

IMG_8516

C'est l'épave du cargo, le "Presidente Viera", il a fait naufrage en 1916, puis s'est lentement ensablé de plusieurs mètres avant de réapparaître dans les années 80, en raison du recul de la plage.... 

Aujourd'hui, elle tient un rôle de refuge pour la faune et la flore marine et fait partie du paysage de la Grande Plage... 

IMG_8551 

Il faisait bon, juste un petit air tiède après une journée à plus de 38°... L'océan était calme... 

IMG_8553

Se baigner au coucher du soleil... C'est sur le dos de mon père que j'ai nagé la première fois vers "le ciel rouge". Plus tard, je nageais comme un petit chien auprès de lui, puis telle une sirène loin devant. Ça me rassure de savoir qu'il sera toujours présent dans ces instants là. 

IMG_8563

Alors comme avant et comme toujours, je me suis baignée jusqu'à ce que le ciel s'éteigne. La nuit était si belle, en haut la lune et les étoiles, d'un coté la rumeur océane, de l'autre le chant des grillons et moi au milieu, vautrée dans le sable chaud au sommet d'une dune. Derrière moi, les clins d'oeil du phare de La Coubre que je regardais la tête à l'envers avec mes idées à l'endroit. 

"Nous sommes ce que nous répétons sans cesse" disait Aristote.

Oui. 

Posté par lylouan à 23:47 - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 août 2016

Météo typiquement écossaise ce mardi 26 juillet à Édimbourg. Une ville grise à l'architecture remarquable, des pressés sous les parapluies colorés... En fond sonore, des cornemuses et des sirènes d'ambulances... Trop de monde, trop de bruit... 

IMG_5313

Trop souvent, nous avons croisé des gens ivres moches (en plein après midi) qui vomissaient ou qui s'engueulaient... Un presque mort, dont j'ai pu épargner la vue à mon fils, mais pas à ma fille. 

IMG_5329 (1)

J'ai pas forcément apprécié l'ambiance de cette ville en journée et je n'étais plus très sûre de vouloir y passer la soirée seule en quittant ma famille.

IMG_5325 (1)

Du coup, j'ai fait l'autiste dans les closes de la Old Town. J'ai erré durant des heures en laissant mes yeux et mes mains traîner où ils voulaient. Je ne me sentais jamais perdue puisque je n'allais jamais nulle part.  

J'ai passé la soirée à déambuler sous la pluie, l'âme en paix, même les pensées les plus coriaces n'arrivaient plus à percer ma bulle de sérénité. C'est là que j'ai commencé à dédramatiser ma petite vie... 

IMG_5308 (1)

Ce que j'ai trouvé dans la ville où Jack est né le coeur gelé, c'est cette étoile sur les marches d'un escalier. Elle était tombée d'une fête et gisait là, au milieu des ballons multicolores... Le petit détail qui a toute son importance, c'est qu'il n'y avait qu'une seule étoile.

On voit ce qu'on veut bien voir, je sais... J'ai bien voulu la voir cette petite étoile de rien du tout perdue dans les restes d'une tempête de confettis. Je suis peut être repartie avec cette foutue sensation d'électrocardiogramme plat mais j'avais ma tête d'heureuse! Dans le train de 23h20, je ramenais la preuve symbolique que je n'étais pas venue jusque là pour rien! 

Cette nuit là, je me suis payée une sacrée tranche de bonheur, un pur North Berwick by night sous la pluie! S'il n'y avait pas d'étoiles dans le ciel, j'en avais dans les yeux! J'étais vivante, en paix avec mon passé et confiante pour du meilleur à venir. 

IMG_5678[1]

North Berwick... J'ai cru que je n'allais jamais pouvoir quitter cette jolie station balnéaire purée!

C'était là qu'il commençait mon voyage, j'en rêvais de voir Bass Rock! 

IMG_5255

Cette île est située dans l'estuaire du Firth of Forth et elle abrite la plus grande colonie de Fous de Bassan du monde.

L'écosse, c'est le paradis des oiseaux! Des eaux poissonneuses, des kilomètres de falaises, des îles et des îlots pour la plupart inhabités et pour que tout soit parfait, ils sont respectés et épargnés de la chasse.  

IMG_5274

Ce rocher, je ne le quittais presque jamais des yeux, je les observais de loin... 

IMG_5355  IMG_5360

Il faisait beau ce matin là, il y avait des "petits mignons" (macareux moine), des guillemots de Troïl, des sternes, des cormorans huppés et d'autres qui planaient de ci et de là... Comme à Belle Île, toujours un oiseau à envier, des effluves marins plein les narines... Personne ou presque, tout pour apprécier le calme d'un café en terrasse avant d'embarquer.

IMG_5372

Forcément, j'avais comme un ptit air...mais pas mon ukulélé! North Berwick Law, ça vaut le coup de "courir" jusqu'au sommet, la vue est magnifique! 

IMG_5403

Et là... Des milliers d'oiseaux! Devant un tel spectacle, j'ai rien trouver de mieux que de fondre en larmes! Je m'attendais à du beau, pas à me retrouver aux portes du nirvana! Aaaaahhhh!!! 

IMG_5566

Je faisais des photos en rafales sans rien y voir derrière mes lunettes impossibles à retirer... J'avais une main condamnée pour assurer mon équilibre, l'autre pour me moucher! ;) Mais je m'en foutais purée, je ne savais même plus où regarder!!! C'est terrible quand j'ai pas assez de mes deux yeux pour tout voir!

IMG_5608

Parce qu'ils sont très très très beaux ces oiseaux là... 

IMG_5656 

Et puis, ça m'irait drôlement bien d'être un Fou de Bassan dans une autre vie! 

IMG_5658

C'est l'un des 26 phares de David Alan Stevenson... Il y a des escaliers qui permettent aux scientifiques et autres de débarquer sur Bass Rock. On peut également apercevoir les ruines d'un château ainsi que d'une chapelle. Un instant, je me suis surprise à envier St Baldred, le dernier ermite à y être mort! ;)

 IMG_5721

Environ 70000 couples, le ciel était rempli d'oiseaux!! Une immense nuée criarde, impressionnante, presque irréelle! L'instant magique où seule l'émotion plane... Ouais carrément!

Envolez moi!!! Envolez moi!!! Envolez moi!!!

IMG_5702

Et il a fallu partir... Je me promettais déjà de revenir! Et puis pour patienter, je pourrais toujours aller saluer les Fous de Bassan de l'île Rouzic dans les Côtes-d'Armor, c'est vrai que c'est moins loin... 

IMG_5759

Je pleurais encore en essayant d'expliquer avec des mots à mon mec ce que mon coeur et mes yeux venaient de voir... Son regard d'amoureux me souriait des "Je t'aime comme ça"... Je crois que c'est à ce moment là qu'il a éteint son téléphone et pris de la distance avec "ses" boulots. Mon mec c'est un bosseur, il adore ça autant que moi j'aime glander! ;)

IMG_5850

J'ai vécu chaque minute de ces merveilleuses vacances comme un don, elles étaient le point de départ...d'un nouveau départ. Et c'était magnifique, partout tout le temps! Des paysages aussi vastes que variés dont certains me rappelaient Belle Île, mon caillou qu'aucun autre lieu (aussi splendide soit-il) ne détronne à mes yeux. Alors l'Écosse, c'est au moins aussi beau que Belle Île. ;) 

5208 km plus tard, je revenais chez moi, les yeux cernés pire qu'un panda, les jambes pleines de bleus et d'égratignures, le corps recouvert de piqûres de midges et environ 2 kg en moins, mais j'étais ravie de notre/mon aventure. 

C'était impossible de faire tout ce que j'avais prévu, dès le début, j'ai déconné avec le timing. De toute façon, je compte bien revenir. Je me suis trouvée une planque de malade là bas, entre rien et nulle part! 

IMG_6017

C'était bon de se paumer mais c'est bon aussi de rentrer chez soi, de retrouver nos rives, le soleil, les gens....et puis je crevais d'envie de manger chez ma mère...

Les vacances ne sont pas finies, je me reconnecte en douceur, c'est la "Sweet Life" et j'en abuse car ça ne dure jamais! ;)

 

 

Posté par lylouan à 02:41 - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 juillet 2016

J'aime quand ma mère me raconte l'histoire de ma naissance, je la connais dans ses moindres détails... Ce soir de juillet caniculaire, ils étaient allés prendre un verre sur le port en sortant du théâtre, ma mère avait bu une menthe à l'eau... C'est important la menthe à l'eau. 

Le jour de mon anniversaire, ma mère m'appelle à 10h40 précises pour me dire toujours les mêmes choses... Ça aussi c'est important. 

Cette année, on l'a fêté un peu en avance et c'était une très belle fête... 

Autant de ballons que d'années... Il y a vingt ans, j'espérais être morte à cet âge. Et puis finalement, qu'est ce que c'est beau toutes ces bougies sur un gâteau... Un feu de joie au chocolat... 

IMG_5329

On compare souvent les paysages de Belle Île à ceux de l'Écosse, d'ailleurs elle est parfois appelée "la petite Écosse" et ça ne me plaît pas.

Alors moi je pars sur la "grande Belle Île"... Le soir de mon anniversaire, je serai là où Jack est né le jour le plus froid du monde... Tout un symbole ce voyage... 

J'ai toujours su rendre les coups au moins à la hauteur de ceux que j'avais reçu. Et puis un jour qui me parait autant hier qu'il y a une éternité, j'ai été atteinte par un coup que je ne saurai jamais rendre... Il n'y a absolument rien de surprenant à ce que mon destin m'impose de passer par Édimbourg pour relancer la mécanique de mon coeur. ;)

J'ai trois semaines pour clôturer un chapitre mal écrit plutôt que de condamner mon histoire à une fatalité dramatique... Qu'importe le détour pour regagner mes rives, l'essentiel c'est d'y parvenir. ;)

IMG_5507

Je crois qu'on a tout chargé dans ce qui va nous servir de maison ambulante durant notre road trip... Dans un idéal, les toupies représentent les lieux où j'ai choisi de passer, mais on se laissera surtout guider par nos envies. 

Je suis prête à profiter de chaque moment de ce séjour à travers ce pays que je rêvais de visiter un jour...ou l'autre. Aussi bien ceux partagés avec ma famille que ceux que je m'offrirai pour moi seule... 

Demain à l'aube, je partirai...

...avant il y a le concert de Zoufris Maracas et toute la nuit derrière! 

Je reviendrai, l'Ecosse c'est beaucoup trop loin de mon beau caillou!

Je vous souhaite à tous de PROFITER DE LA VIE! L'air de rien, c'est important! ;)

 

Posté par lylouan à 14:13 - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 juillet 2016

Jeudi 14 juillet...

Fouras... 

En sortant du resto, je regardais les enfants se défouler sur cette plage qui a connu mon enfance heureuse. Je venais d'avoir une nouvelle toupie, jaune et rouge... 

Une joyeuse soirée tous ensemble. Mon mec, mes enfants, mon pote, ses filles et ses parents que j'aime tant...

IMG_5386

Puis on a regardé les feux d'Oléron, d'Aix, de Port Des Barques, de Bourcefranc, de Ronce etc... Il était exactement 23h20 lorsque le ciel de la baie de Fouras s'est illuminé face au fort Vauban... Au bord de la falaise, j'avais trois enfants émerveillés en sécurité dans mes bras... 

Pour d'autres, le cauchemar commençait... 

IMG_5443

On riait en revenant vers cette maison du port sud où ma fille allait vouloir rester quelques jours... Juste un dernier verre de ce délicieux sirop de cassis maison histoire de laisser les touristes sortir de la ville...

On riait encore en se quittant, promettant d'envoyer un message à notre arrivée... 

Mon fils s'est endormi dès les premiers kilomètres, son père a allumé la radio et je me suis figée. Juste le temps de comprendre et mesurer l'étendue du carnage puis il a coupé... J'ai senti mon sang se glacer devant l'enfer des images visionnées sur mon téléphone et je l'ai éteint....

"Dans de beaux draps" de Karpatt a pris le relais... On ne riait plus... 

Alors je suis allée rejoindre mon fils à l'arrière et j'ai pleuré silencieusement contre lui en serrant doucement sa petite main... 

Ça aurait pu être nous... Ça le sera peut être demain. 

En décembre, mon mec m'a proposé de tout plaquer ici pour aller vivre à Belle Île. Si je me suis entendue renoncer à l'un de mes rêves, c'est parce que je suis incapable de "déraciner" ma fille, qui en septembre fera son entrée en sixième avec sa bande de pote qui date de la petite section. D'ailleurs, elle s'y oppose fermement et je ne peux que la comprendre. Elle m'a fait promettre de ne "jamais lui faire ce coup là". J'ai promis.

Depuis cette nuit, j'y pense... On est en sécurité nulle part je sais, mais là bas je nous sentirai tellement plus à l'abri...du monde.

Encore quelques jours et on s'en va...loin.

Aujourd'hui, je n'ai que mon silence pour rendre hommage à tous les destins brisés...pour rien. Demain, j'aurai de nouveau la force et l'envie de sourire et...d'espérer. 

Posté par lylouan à 14:15 - Commentaires [8] - Permalien [#]

11 juillet 2016

C'est enfin les vacances! 

LI-BER-TÉ!!!

IMG_4183

Je n'ai plus qu'à me laisser...vivre! 

IMG_5119

Les potes qu'on voit pas souvent (mais qui reviennent toujours) débarquent, les barbecues s'improvisent, les soirées s'éternisent... Souvenirs, rires toujours en musique... 

Au village, les festivités d'été s'organisent, les glaces au bord du fleuve, mon retour chez les pierreux... Un joyeux bordel quasi constant, il y a tellement à vivre dehors...et pieds nus!

Et puis l'océan, presque tout le temps... Ce temps derrière lequel je ne cours plus puisque j'en ai plus qu'il m'en faut!

L'été, ma vie me rappelle à quel point elle peut être belle...quand je ne me la gâche pas. ;)

Posté par lylouan à 22:05 - Commentaires [10] - Permalien [#]