Mélusine se promène...

28 novembre 2016

Il y avait cinq fenêtres, deux sur le port et l'horizon, trois sur les toits et l'une des rues les plus passantes de Palais. 

Les habitudes de ma vieille voisine d'en face n'avaient pas changé depuis mon précédent séjour. Je l'observais sans même m'en cacher, jamais elle ne levait les yeux vers le ciel, pour elle le spectacle c'était en bas. 

Elle restait toujours chez elle, je ne l'ai encore jamais vu descendre ne serait ce qu'à la boulangerie d'en face... Quelque soit l'heure, elle portait cette affreuse robe de chambre bleue. Elle passait son temps à cloper au balcon... Elle regardait les gens qui passaient sans s'en lasser, je m'arrangeais toujours pour qu'elle me voit lorsque je sortais... 

IMG_0093

Mon petit garçon ne se lasse pas de me répéter qu'il sera le meilleur surfer de Donnant "quand il sera grand". Et moi sa mère si fière de l'être, je n'en doute pas. D'ailleurs il est déjà très fort, genre meilleur en tout... ;)

Chaque fois que je regarde les surfers, les souvenirs de tous ces beaux étés d'inscousciance à "Grand Vi" avec les potes me reviennent. C'était notre dernière "belle époque" après l'expiration de la carte "12/25... Puis on s'est mis à signer des CDI, à se caser, à faire des enfants, à s'éloigner, à ne plus pouvoir penser qu'à nos gueules, à suivre la direction "C'est dans l'ordre des choses"...

Certains en sont ravis, d'autres en sont revenus. Moi je dois être un peu les deux...

IMG_0151

Les conditions étaient moyennes mais les meilleurs ont su se faire plaisir. Une planche de surf, c'est un peu comme un skate sans roulettes. ;)

IMG_0166

Toujours à Donnant, le même jour... Une scène à sourire, un gars jouait du cor d'harmonie (je crois) et son chien chantait. Si je n'avais pas été si loin perchée sur mon piédestal, je les aurais salué! J'ai une tendresse particulière pour ce genre d'humain qui fait du bien même de loin. 

IMG_0174

Alors quelque part sur cette falaise le Locmaria, il y a un mec qui se fait bronzer à poil (moi j'avais une veste polaire!). Aucun doute, il ne portait pas de caleçon (j'ai supprimé la preuve aussitôt!). J'aurais été mal à l'aise de tomber sur cet homme nu au détour d'une balade hors des sentiers. Pour moi, la nudité n'a de charme seulement lorsqu'elle s'accompagne d'un maximum de pudeur, bref... J'ai rien contre les naturistes, l'Ami est un textile frustré...qui se promène parfois dans les bois uniquement vêtu de ses grandes bottes vertes (il a une peur bleue des serpents). 

IMG_0532 (2)

Il y avait un peu de monde dans le cimetière en cette période de "fête des morts".

J'ai calé mon offrande... J'ai murmuré quelques lignes.  

Marie Évangeline Prudence Jouan... Je l'aime parce qu'elle l'aimait.

IMG_0537

En octobre 2013, la tempête Christian avait duré cinq jours et tué au moins seize personnes sur son passage.

Elle regardait la houle du haut d'une falaise d'environ 30 mètres, près du trou de Vazen... Puis il y a eu deux énormes vagues... Ses proches n'ont rien pu faire. Son corps a été retrouvé sur une plage vers la pointe du Grand Guet. Elle avait 47 ans.

C'était son troisième "anniverciel" ce jour là. L'auteur du cairn édifié en sa mémoire est celui qui l'aimait, celui qui avait tenté de retenir sa main. Le propriétaire de l'appart que je loue est l'ami qui tient la sienne aujourd'hui.

IMG_0542

Je garde un excellent souvenir de ce mec déguisé en chien... Il venait de Brest et m'avait payé un dernier verre (qui ne l'était jamais) lorsque je m'étais vantée du sang brestois hérité de mon arrière grand mère maternelle! On s'etait fait un super coucher de soleil à la pointe St Mathieu, suivi d'une balade sur la côte des Légendes, Dorée, de Granit Rose, d'Emeraude... 

C'était vraiment un chien sympa! ;)

IMG_0439 (1)

Avant quand je revenais des Poulains, j'avais besoin de relier les feux du port. Il m'était impossible de rentrer sans accomplir ce rituel (sauf durant la tempête de janvier) instauré dès ma première nuit sur cette île. Aujourd'hui, je n'en suis plus prisonnière, c'est devenu un plaisir de plus au menu des envies... 

IMG_0610

Je me suis loupée tous les matins... sauf un. Je n'ai pas fait de grasse matinée...sauf une. 

IMG_0780

C'est con parce que quand j'arrive à tomber du lit, je ne le regrette jamais. Ce matin là, j'avais juste enfilé des fringues par dessus mon pyjama avant de descendre... ;)

IMG_0830

De près comme de loin, je ne peux pas m'empêcher de sourire chaque fois que j'aperçois un ferry repartir sans moi... 

IMG_0747

Mais fatalement... 

Mes traversées retour n'ont rien à voir avec celles des allers. La plupart du temps, je m'applique à pleurer discrètement derrière mes lunettes de soleil. Pas toujours mais souvent quand même... 

IMG_1022

J'ai pris le départ du Vendée Globe virtuel il y a 22 jours. L'air de rien, ça me "tient" plutôt bien... L'adulte s'est pris au jeu avec moi, au début on se tirait la bourre tous les deux, mais il s'est échoué dans les Canaris. Depuis on s'est séparés, on "navigue" chacun de notre coté. Il ne peut pas exister ailleurs que dans ma réalité.

Mon objectif est de terminer la course dans les 100 000 premiers (sur plus de 450 000 joueurs!). Hier encore, j'ai failli passer sous la barre des 90000 mais je me casse la gueule dans le classement depuis que je suis coincée dans la pétole... Je suis de nouveau dans les 100000 et quelques. La loose... 

Mon but, c'est de mettre le cap direction Belle Île juste avant la ligne d'arrivée!  ;) 

IMG_1330

Et puis je rêve avec tous ceux qui se sont lancés corps et âmes à l'assaut de l'everest des mers, ces hommes hors du commun, déjà tous des grands vainqueurs... J'espère une victoire pour le Chacal mais j'admire Thomson...  

Il est tard, on est lundi soir, la veille du lever le plus douloureux de ma semaine. Il faudrait que je dorme mais j'ai pas sommeil. Faudrait que je diminue le café... Faudrait je me résigne à gober de nouveau ces affreuses gélules de Valériane nauséabondes... Oui oui... 

On verra demain, pour l'instant je vais mater un bon film. ;)

Posté par lylouan à 23:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 novembre 2016

Ils avaient dit: "Tu vas pas encore rester toute seule, viens donc pêcher à la turlutte avec nous!"

La pêche, c'est pas mon truc. Je préfère laisser les morgates au fond de l'océan plutôt que de les voir dans le creux de mon assiette.

IMG_9831

N'importe quelle maison me conviendrait sur Belle Île, plusieurs me font baver d'envie et celle ci en premier! La villa de Jade... Elle se loue, divisée en trois chambres et un logis. 

Depuis septembre, on joue au loto entre collègues, persuadés qu'on finira forcément par gagner le pactole! Pour l'instant, on gagne de quoi ne pas réinvestir dans notre mise de départ... Je sais bien qu'on achète pas le bonheur avec de l'argent, mais quand même vivement que je sois super riche pour me l'offrir (deux fois son prix et plus encore!) ;)

Elle a déjà les volets bleus et une balançoire! La plus petite fenêtre sera celle de ma chambre (c'est la plus haute et la plus spacieuse!), j'espère qu'il me restera assez de fric pour me faire construire l'indispensable"balcon de la veuve" et ça sera parfait, parfait, parfait!!!

Ben oui je rêve... Quelle chance!

IMG_0245 

Je ne sais combien de fois j'ai pu longer ce chemin côtier bien après la pointe de Taillefer. J'avais jamais vu ces amoureux faire des signes d'adieu en direction du continent.

IMG_0229

Plus au sud après la pointe de Ramonette, la Belle Fontaine (ou l'Aiguade Vauban) enfin rénovée domine l'anse de Port Larron. 

Je connais presque tous les petits secrets de cette citerne (860000 l) d'eau douce accrochée à la falaise. Je ne vais pas étaler mes heures de recherches à son sujet, juste préciser qu'elle permettait aux navires de s'approvisionner en eau douce et qu'il n'en existe que deux en France (d'ailleurs j'ignore encore où est l'autre).

IMG_0278

C'est clairement le genre d'endroit où je ne risquerai pas quelques brasses... Je crois bien plus au légendes qu'aux contes de fée.

IMG_9782

Je connais maintenant la vie de ce gars dont j'ai bêtement oublié le surnom mais pas le nom... Un authentique Bellilois qui n'a pas vu le continent depuis de nombreuses années, un vrai loup solitaire qui se suffit de trois fois rien... J'ai fait une chouette photo de sa bouille d'heureux, on m'a conseillé de lui offrir la prochaine fois. Peut être qu'il partagera quelques pages de son savoir avec moi...qui n'attend que ça! 

IMG_9857

Le bateau gîtait, c'était pas évident de faire des photos. Et puis je devais surveiller ma turlutte, à la fois agacée et soulagée lorsque ma prise se libérait en chemin... J'ai quand même sorti une morgate, dommage j'aurais bien voulu qu'elle se venge en me crachant à la gueule. 

IMG_9880

Il n'a pas fallu me proposer deux fois de prendre la barre... Les premières minutes, j'étais crispée à mort. Il y avait du courant, j'avais du mal à m'adapter aux réactions du vieux rafiot à l'état général assez douteux, à trouver mes repères... Je suis habituée aux barres à roue, et non aux barres franches "bricolées"... Tout ça pour dire que je m'en sors bien mieux sur un Gin Fizz de 11,40m que sur un voilier d'environ 6m. C'est pas demain que je navigue seule en dehors que sur Virtual Regatta! ;)

IMG_0290 

Chaque fois que je rêvais ce grand moment, je m'imaginais ivre de joie, hurlant mes cris de victoire tout ça... Mais en fait pas du tout, j'étais concentrée sur le cap à maintenir, je ne voulais surtout pas foirer ma première entrée au port! 

IMG_0300

Le rêve purée!!! Ok presque, ce n'était pas mon voilier et je n'avais pas navigué seule depuis mon port, mais quand même quoi!!! Bon c'est vrai, j'ai l'air de rien même pas coiffée avec cet équipement emprunté à un gentil plus gros que moi mais qu'est ce que je m'en foutais! ;)

IMG_0406

Ce soir là, j'ai mangé la morgate que j'avais arrachée à l'océan, histoire de faire honneur à sa mort. Ensuite, je suis allée fêter ça à l'Etoile du port, puis j'ai fait la fermeture de la Godaille pour terminer à "La Cité de la Joie", une sorte de cour des miracles pour les perdus d'un soir ou de toute une vie. Quelle nuit...

Le lendemain "matin", le skate qui m'avait ramené m'attendait en bas des escaliers... Je l'ai remis exactement là où je l'avais emprunté.

IMG_0485

Belle Île, c'est beaucoup de solitude mais parfois quelques folies... Et des fous, il y n'en manque pas là bas. Je ne sais pas si c'est moi qui les attire ou l'inverse. On se reconnaît souvent de loin, d'un salut de la main... Parfois on se parle un peu...  Quelques soirs, on se saoule. 

Je n'ai véritablement envie de rencontrer personne... Je me refuse à créer des liens qui m'enfermeraient inévitablement dans une prise d'otage affective. Je ne préviens personne de mes arrivées, si je pleure lors de mes départs, ce n'est pas les yeux rivés sur une main qui s'agite... 

L'une des choses qui me console par dessus tout sur cette terre de liberté, c'est que personne ne m'y attend et personne ne m'y manque. 

Et c'est très bien comme ça.

C'était un super lundi de merde... Il y avait longtemps que je n'avais pas passé une journée aussi dégueulasse et pas seulement parce que j'ai reçu ma deuxième prune en quinze jours! Une journée où je me suis trop souvent indignée d'être ici alors que je voulais être là bas. 

J'ai bu trop de café aujourd'hui pour espérer dormir avant au moins après demain! ;) J'ai recherché sans succès mon film sans titre. C'est pas plus mal... Ca fait longtemps que je n'ai pas regardé "Into the Wild"... Suivi de "21 grammes" peut être... 

Demain, le réveil sonnera à 6h17 des horreurs et il y a encore moins de chance que d'habitude pour que je passe la porte de l'internat à 7h, mon seul lever heureusement... Il y a des mardis où je ne peux absolument pas m'imposer la tronche de ce gros con de surveillant de nuit, tellement qu'il m'arrive régulièrement de me cacher derrière des buissons pour ne pas le croiser dans l'allée. Quand je me débrouille bien (merci les collègues), je passe des semaines sans lui parler! Voilà, ça y est, je bloque sur le VV (Vilain Veilleur), je viens de ruiner en quelques lignes l'effort considérable d'au moins quinze minutes de respiration "par le ventre"... ;) 

Il y a deux tablettes de Côte d'Or aux noisettes entières dans le placard à goûters... Bientôt, il n'en restera plus qu'une. Mon foie ne supporte pas l'alcool, mais c'est pas 180g de chocolat qui vont l'impressionner. Il m'a prouvé plus d'une fois qu'il était impossible de se suicider au chocolat. J'avoue avoir fait quelques tentatives, d'ailleurs ça marche pas avec les Dragibus non plus... ;) 

 

(Je ne m'étendrai pas devant les raisons qui m'ont poussé à activer la fonction "modération des commentaires". Jusqu'à ce matin je trouvais même que c'était nase... Des changements sont à venir sur cet espace qui pourrait peut être, pourquoi pas, aller se faire héberger ailleurs.)

Posté par lylouan à 22:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]

17 novembre 2016

Il y a trois phares sur Belle Île, un de grand atterrissage (Goulphar), deux de jalonnement (Les Poulains et Kerdonis), ainsi que cinq feux de port (deux à Palais, trois à Sauzon).

Le grand phare de Kervilahouen ou phare de Goulphar. Les Bellilois le surnomment simplement Grand Phare. J'étais déjà venue de nombreuses fois sans avoir vraiment besoin de faire la connaissance de ce géant de granit (52m).  

Pour faire rapide, ce monument d'Augustin Fresnel a débuté en 1826 pour une mise en service dix ans plus tard. Il a été électrifié dans les année 90 puis automatisé en 2000. Avec une portée de feu de 27 milles, il est l'un des phares les plus puissants de Bretagne (le Créac'h 32  milles). 

Il ressemble un peu au phare des Baleines, en un peu plus petit mais avec une portée lumineuse égale. ;) 

IMG_0378 (2)

Les anciens gardiens surnommaient les phares à terre "les Paradis", ceux des îles "les Purgatoires" et ceux en mer "les Enfers". Ils débutaient leurs carrières en enfer dans l'espoir de la terminer au paradis... 

La profession n'est plus...ce qu'elle était. Les gardiens d'aujourd'hui ne me font pas rêver. 

IMG_0430

Il faut gravir 247 marches pour accéder au balcon.  

IMG_0395

Jusqu'en 52, ils étaient deux gardiens à se relayer chaque nuit pour remonter le contrepoids qui entraînait la rotation de l'optique. Un truc comme plus de 400 tours de manivelle toutes les 4h... Le pire, c'était quand il fallait débloquer la sirène de brume: 15 minutes de marche dans la boucaille avant d'atteindre le bâtiment abritant le signal sonore. 

IMG_0405 (2)

Purée les dernières marches... "Qu'on m'apporte un défibrillateur, de l'oxygène, un verre d'eau glacé..." (Tu le savais bien que c'était pour de faux tous ces méchants qui te poursuivaient...)

IMG_0399

La terrasse est à 43 m de haut, vue d'oiseau sur Belle Île... 

IMG_0415

 ...à mes pieds aussi hélas.

Je n'avais encore jamais trouvé d'oiseau mort au sommet d'un phare... 

Peut-être qu'il volait de nuit et qu'il a été ébloui par le faisceau lumineux...

Peut-être qu'il n'avait pas vu le phare dans la brume matinale...

Peut-être que le ciel se reflétait sur les vitre de l'optique...

Peut-être qu'il s'était suicidé...

Peut-être que c'était un Pipit farlouse ou maritime.

IMG_0494    

Je ne pouvais pas le laisser là... Enveloppé dans un Kleenex, je l'ai redescendu dans la poche intérieure de mon blouson. 

IMG_0497

Puisque je ne pouvais pas la rendre au ciel, j'ai jeté sa dépouille de toutes mes forces dans l'océan, ici à Port Coton. Et voilà... 

IMG_0450 (2)

Il faisait bon sous le soleil de l'été indien, à peine une légère brise marine... Dans mon livre, il y avait cette phrase: "Si les îles sont les seules terres qui rêvent, Belle Île tient plus que tout à ce que son rêve se partage". Ainsi soit-elle...

IMG_0465 (2)

C'est mon carrosse sur l'île! Purée, je la préfère mille fois à ma super bagnole "connectée", qui avait 21 bornes au compteur en juillet, et plus de 10000 aujourd'hui. Ça en fait des aller retours à l'océan, dans ma ville et des "tout droit vers nulle part"... Quand je vivrai à Belle Île, une bonne vieille caisse et un vélo (rouge) me suffiront largement, rien n'est loin... 

IMG_0436

La vie se passe depuis mon retour sur le continent. Je ne suffoque plus entre deux retraits, je ne cherche plus à m'isoler...systématiquement. Tout me semble  si simple quand je ne complique rien. 

Ce soir là, nous avions dîné au clair de super lune, au milieu d'un champs. Au menu, gâteau au chocolat, crêpes à la fleur d'oranger et champagne. 

Serments d'amitié aux reflets argentés... Chansons de paix... Danses de la joie... Hurlements de loups... 

J'étais autant éblouie par l'éclat de mon Ami de lumière que par l'admirable beauté de l'astre de la nuit... 

"P'tain ça brille fort! T'as pensé à la crème lunaire ma belle?" 

IMG_0982

Je l'aime ma Vieille Branche... Même quand on s'engueule. 

IMG_0149

Dans ce monde qui fait peur, c'est important d'avoir quelqu'un pour se réfugier sous le même Toi...poil aux doigts.

"Ils vécurent enfants et furent beaucoup heureux..." ;)

Posté par lylouan à 23:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 novembre 2016

Cette nuit là, j'avais pris la route vers deux heures, j'avais roulé doucement pour arriver plus d'une heure avant l'aube... C'était important pour moi d'embarquer sur le premier ferry. 

Ça faisait combien d'années que j'attendais ce moment? Un peu plus de six mois... 

IMG_0312 

Je m'en foutais d'être crevée avec mon café dégueulasse, j'étais presque sur mon île en pleine mer. J'avais plus du tout envie de foutre ma vie en l'air, un peu comme le mec du film dont j'ai oublié le titre mais rien du scénario. Tout laisser tomber du jour au lendemain... C'est un peu ce que je fais, de façon très organisée...et juste pour quelques jours. J'en vois des tas de bonnes mauvaises raisons pour renoncer définitivement à ma vie, mais même toutes réunies, elles ne font pas le poids contre une seule des quelques unes qui m'y rattachent. 

IMG_0313

Une fois mes rituels d'arrivée accomplis, j'avais marché jusqu'à la plage de la Ramonette, la première après le port de Palais. Impossible d'aller plus loin, j'étais épuisée...mais heureuse d'être épuisée au paradis.

 IMG_9677

J'étais restée là longtemps à reposer ma carcasse, mon esprit lui était déjà si léger. Ma vie me semblait tellement simple depuis que j'avais quitté le continent.

IMG_9746

"Mais bien sur que ta vie va bien, c'est juste ton existence qui déconne" m'avait piaillé ce goéland argenté ADULTE. Avant je l'aurais pris pour un jeune à cause de son plumage, mais ça c'était avant. Si j'ai bien tout compris (après une seule explication...), il porte son plumage internuptial ou d'élipse. Et puis les adultes ont les yeux jaunes, pas les juvéniles. Putain j'espére qu'on me posera cette question lors d'une partie de Trivial Pursuit! ;) 

IMG_9739

J'étais déjà si loin des horloges et des restrictions du quotidien, heureuse dans mon "chez toi" retrouvé de là bas. Chaque jour, mon seul impératif était d'être nulle part ailleurs qu'aux Poulains au crépuscule.

Ma "douleur émotionnelle" qui avait empiré juste avant mon départ en irradiant de mon épaule jusque dans mon cou, allant même jusqu'à m'empêcher de tourner la tête s'était endormie comme par enchantement. C'est dingue ça! Peut être que je devrais accorder plus de crédibilité aux propos de l'Ami concernant l'origine de cette "blessure profonde"... 

IMG_0662

Quand je n'étais pas dehors, je vivais à la fenêtre que la douceur de l'été indien me permettait d'ouvrir en grand! 

IMG_0337

Je n'allais pas résister éternellement à la tentation. Au début, je ne comptais avancer qu'un peu plus... Loin de moi l'intention d'une énième perdition. 

Voici les marches qui conduisent à la fameuse grotte de l'Apothicairerie. Si si il y a des marches, faut juste bien regarder. On ne dirait pas comme ça, mais il n'y avait rien d'impressionnant. 

IMG_0397

"Danger de mort" signale le panneau. Avec un minimum de bon sens et surtout des conditions optimales, la descente n'est pas dangereuse. Le danger c'est que la voûte s'effondre. Heureusement ce n'était pas prévu pour ce jour là! ;)

Instant de recueillement intense... Calme, bonheur, douceur des profondeurs...

Au fond la Roche Percée (l'arche s'est écroulé dans les années 70 mais le rocher a conservé son nom) et la Pointe du Vieux Château. 

IMG_0374

Je ne m'étais encombrée que de mon téléphone pour immortaliser le moment dans ce lieu sublime. La prochaine fois, je prendrai en compte l'axe du soleil, c'est durant les quelques minutes où ses rayons s'engouffrent dans la grotte qu'elle révèle tous ses secrets. 

IMG_0368

Forcément, je suis venue plusieurs fois faire entendre mes progrès à Sarah... Elle passait tous ses étés ici, avec sa famille, ses potes, ses animaux et ses folies. C'est la seule saison où je ne viens jamais.

IMG_0555

La première fois, c'était une esquisse du phare. Aujourd'hui c'est devenu tellement plus. Je la vois toujours...

IMG_9921

Au delà du caractère rude de ce bout du monde soumis aux vents, c'est la fragilité de sa beauté profonde qui m'a le plus touchée. Pour moi, la pointe des Poulains est le coeur de Belle Île. Ma présence ici n'a jamais été un hasard. Auprès de phare et par tous les temps, ma solitude devient plénitude... 

IMG_9968

Je m'y sens comme un oiseau marin dans son inaccessible royaume. Mes pensées survolent sans souffrance les années, les lieux, les visages... 

IMG_0037  

Admirer la fin d'un jour, ressentir la douceur du soleil qui s'incline, avoir conscience d'être en harmonie devant l'infiniment grand... Pour quelques précieuses secondes, devenir un personnage immobile et lointain sur une toile éphémère...

IMG_0331

C'est un petit rêve de naviguer seule au large des Poulains sous les lumières magiques du couchant. Un jour...

En attendant, j'ai hurlé de joie lorsque le voilier dont JE tenais la barre a passé les feux du port de palais! Bon ok c'était pas MON voilier...mais QUAND MÊME!!! 

IMG_0609

Belle Île me réserve toujours des surprises, comme s'il n'y avait plus qu'elle capable de me faire vibrer... Souvent, j'ai l'impression qu'elle me serre fort dans ses bras pour me consoler de l'inconsolable. 

IMG_0189

C'était pas simple de quitter mon caillou sachant qu'il y a peu de chances pour que je revienne aux vacances de Noël...  

Rives troubles depuis le pont du ferry retour, tous les symptomes du mal de terre jusqu'à ma voiture ...  

... puis bonheur de retrouver les miens et cette vie dans laquelle je me sens de nouveau "apte" à vivre...durant quelques mois semaines. 

Partir pour mieux revenir... 

Posté par lylouan à 23:44 - Commentaires [13] - Permalien [#]

25 octobre 2016

Oléron, pointe de Chassiron...

Marée montante.

IMG_8829

"Seul l'arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c'est dans cette lutte que ses racines, misent à l'épreuve, se fortifient." Sénèque

IMG_8925 

L'hiver, les phares sont déserts... Tant mieux.

IMG_8887

Pour l'instant, c'est l'automne et ça y est, j'ai froid. J'ai ressorti ma collection de bonnets, mes bons vieux bonnets noirs, ou gris ou marins... Ça se voit pas que je suis pas coiffée quand je porte un bonnet. Ça se voit pas que je ne vais plus jamais de la vie chez le coiffeur... 

IMG_8908

L'océan effacera les empreintes de mes petits pas avant la tombée de la nuit. Ni vue ni connue...  

Quand je pars, je ne dis pas où je vais et ça m'agace qu'on me le demande. D'ailleurs, souvent je ne le sais pas moi même. Je pars c'est tout. Faut pas trop me demander quand je rentre non plus... Je vais rentrer c'est tout.

Il y a longtemps, l'Adulte a dit "Elle est comme tout ce qui est unique et précieux, difficile à maîtriser, impossible à posséder". Il vit "auprès" de moi, non "avec moi" et ne doute jamais de mes retours vers lui. Parfois, j'ai l'impression qu'il me gère un peu comme ses réfugiés du boulot... En même temps, je ne pouvais pas tomber mieux que sur un travailleur social pour prendre en charge...mon existence. Putain la loose... 

IMG_8916

Si cette caillasse aux visages torturés (creusés par des coquillages lithophages je crois) n'avait pas été si lourde, je l'aurais cueillie. C'est terrible quand je commence à bloquer sur les oeuvres de la nature de chailles sculptées par le ressac en pavasses façonnées par le temps... 

IMG_8897

Celle ci pour la tombe d'Eva.

IMG_8944

Ce traquet motteux ne m'a pas répondu quand je lui ai demandé s'il faisait exprès de se poser juste sous mes yeux, ni quand je lui ai demandé s'il savait qu'il y avait juste une consonne et cinq voyelles dans le mot oiSeau. 

IMG_8817

Plus tard, j'ai commenté un combat de fourmis. Oui oui... 

IMG_8967

Forcément, mes petits pas allaient me conduire jusque là... 

IMG_8976

Déambulation risquée... Équilibre fragile... 

IMG_9004

Je me sens bien parmi les anges de pierre... J'ai beau tendre l'oreille, la rumeur océane mêlée au chant des galets couvrent les pensées muettes qu'il me semble presque percevoir. Les secrets sont bien gardés. Tant mieux.

IMG_9012

A quoi pense cette vieille femme qui contemple l'océan?

IMG_9030

Quel esprit terrifié a construit cette muraille? 

IMG_9050

Qui ose un tel piédestal?

IMG_9039

Qui a écrit le mot "EDEN" en bleu sur un galet? Et pourquoi? La couleur laissait des traces sur mes doigts, les lettres semblaient écrites au Crayola, enfin à la craie grasse quoi... 

Ce galet provenait probablement d'un cairn écroulé. Aucun indice autour pour résoudre l'énigme. J'ai longuement hésité entre le garder ou le jeter au loin dans l'océan.  

J'ai laissé le caillou, c'était pas le mien, j'aurais inscrit tout autre chose dessus.  Genre juste trois mots...

IMG_9068

 C'était bien ce début de vacance avec les enfants, en famille... Dommage que mon chien soit trop vieux pour monter dans le coffre de la voiture afin parfaire le cliché putain... 

L'Ami disait qu'il était temps que je me tire. Il m'en veux pas de ne pas l'emmener...cette fois encore. C'est vrai qu'on a encore toute cette vie qu'on finira ensemble dans la "Villa de Jade", je serai sa Sarah Bernhardt et lui mon Georges Clairin.

Oui c'est vrai que j'étais déjà un peu partie, "absente" en dehors des temps que la vie m'oblige et ceux que mes esquives de ninja ne me permettent pas d'éviter... Les allers retours à l'océan, les soirées la tronche dans mon ukulélé, les nuits à m'abrutir devant des films à voir ou à revoir...

Tu débarqueras par le premier ferry. Tu poseras ton sac, tu t'achèteras un livre puis tu reviendras prendre un café sur le port et le ferry repartira sans toi... 

Et tout ira bien. ;)

Posté par lylouan à 23:44 - Commentaires [6] - Permalien [#]


07 octobre 2016

Le phare de La Coubre.

C'est long un an, c'est le temps qu'il m'a fallu pour revenir sur les lieux d'un crime contre moi même... 

C'est con la vie. 

IMG_8693

J'y suis revenue une nuit...
Et puis un jour et une nuit...
Et puis un soir de tempête...
Et encore... 
Tu pleures à chaque fois et pour toujours... Le manque est le sentiment le plus horrible du monde. 

IMG_8695

Alors j'accroche mon regard sur l'horizon, je laisse les lueurs du soir chasser les ombres des souvenirs douloureux...
Je m'anesthésie...
C'est la fin d'un autre jour, le début d'une nouvelle nuit... 
Je ne sens plus rien...

IMG_8717

Je ne me dis plus rien... 

IMG_8732

Je m'oublie.

IMG_8739

Et le jour s'eteint, la nuit s'allume enfin. Et moi je reste là... 

IMG_8755

C'est la photo d'une photo, prise par un autre que moi. Un autre qui n'était pas là par hasard, juste de passage. Une drôle d'histoire... 

C'était un sourire sur une gueule cassée... J'admirais l'aisance avec laquelle il parlait de son si douloureux passé, moi qui me suis résignée à dissimuler mon chagrin au monde entier.  

J'ai eu du mal à contenir mes émotions devant cette image. Elle m'a fait "perdre des vies"...

IMG_9520 

J'en ai regagné quelques unes au concert de Dionysos hier soir... 

Il est grand temps que je me tire à Belle Île purée...

J'ai besoin de prendre le large, de me réfugier dans les paysages où mon esprit se sent "calme et tranquille". 

Bon ça pourrait être pire. Je pourrais être en ce moment même à St Etienne, en train de me faire chier avec ma belle famille! 

Il parait qu'à Noël, j'irai sans faire d'histoire.

Ouais... ;)

Posté par lylouan à 22:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]

29 septembre 2016

Fouras... Hors saison...

IMG_9357

J'avais autant besoin de solitude que d'une glace à la pistache. J'y avais pensé toute la journée...

IMG_9378

La plage déserte... J'ai pris le temps de saluer tous les souvenirs qui se sont bousculés dans mes pensées. Il me semble venir ici depuis toujours.

IMG_9385

Ce que je voulais, c'était aller là bas où on voit pas. Planquée contre le fort, face à l'océan...  

IMG_9389

Je me demande souvent comment font les autres... 

Même quand tout va bien ne va pas trop mal, je ne tiens pas deux jours sans un repli. Je suis vraiment une handicapée de la vie...mais tant pis. J'ai su organiser mon existence autour de ma "pathologie" et du fonctionnement en retrait qu'elle impose. ;)

IMG_9399

Partir souvent, c'est ce qui me permet de rester "calme"...et de rester tout court d'ailleurs. 

IMG_9403

En ce moment, je ne perds pas une occasion de jouer du ukulélé dehors. Je sais que ça me manquera cet hiver... 

IMG_9434

La nuit était douce, j'ai joué tard... Et puis les lumières des lampadaires des rues endormies... Et puis les kilomètres droit devant le volume à fond avant de me résigner à prendre la direction de la maison.

J'ai vécu à cent à l'heure tout l'été, maintenant c'est l'inverse. 

"Tu as le temps, à présent..."

 

Posté par lylouan à 23:43 - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 septembre 2016

La coloc' du village organise chaque année une soirée pour fêter non pas l'arrivée de l'automne, mais la fin de l'été. 

Même si je ne passe plus souvent dans ce lieu pour cigales noctambules, j'y suis chaque fois la bienvenue. Quelque soit l'heure dans cette auberge squattée par des artistes "décalés", il y a toujours de la lumière, de la musique, des sourires... ("On y frappe pas, ceux qui vivent là ont jeté la clef...")

Alors au milieu de cette joyeuse bande de quarantenaires en chapeaux, j'ai trinqué à la fin de ce bel été (en été retrouvé)...Et pas qu'une fois. 

On a rigolé, chanté, dansé jusqu'à l'aube... Tout le monde il était beau, tout le monde il était saoul...et fou. "Fiesta forever" le temps d'une nuit.

IMG_6466

Le lendemain, je ne rigolais plus du tout et même ma citronnade s'était foutue de ma gueule de bois. J'ai mis deux jours à m'en remettre sans déconner... Je suis pas prête de recommencer...mais je recommencerai. ;)

IMG_6406

Voilà, l'été s'en va discrètement et l'automne pointe timidement le bout de son nez... 

L'année dernière, l'automne fut sinistre, tragique, funeste dans mes yeux qui ne voyaient plus qu'en noir et noir... Il n'y avait qu'à Belle Île que j'avais réussi à entrevoir ses couleurs (parce que là bas c'est beau partout tout le temps). 

L'année dernière, c'était l'été en hiver, l'automne en hiver, l'hiver en hiver... 

Et là c'est l'automne, juste l'automne...et je le vois en couleur. 

Posté par lylouan à 23:26 - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 septembre 2016

L'Écosse, suite et fin.

Si je devais vivre quelque part là bas, je choisirais sans hésiter l'Île de Skye, la plus grande des Hébrides intérieures... L'île des brumes aux paysages grandioses et sauvages, emblématiques de l'Écosse... 

Au nord de Portree, le Old Man dans le massif du Storr vu du Loch Leathan.

IMG_7225

Ce soir là, la lumière était magnifique sur la péninsule de Trotternish, offrant un panorama à me clouer le bec sur les îles de Raasay et Rona. 

IMG_7268

L'ascension pour atteindre cet immense menhir de basalte était à la portée des enfants...sur un sol sec. Hélas, les pluies avaient rendu le sentier trop glissant voire dangereux par endroit. Il était plus sage de prendre la décision de redescendre à mi chemin. C'est donc seule que j'ai poursuivi l'escalade.  

Je voulais toucher l'homme qui penche, mais j'ai pas osé. Il se fait si vieux, j'ai eu peur qu'il s'écroule sur moi. (C'était bien plus probable que de croiser des siamois reliés par l'estomac dans les Highlands! ;) )

IMG_7323

 Glenbrittle, aux pieds des Cuillins Hills.

IMG_7678

Les montagnes ne "m'écrasent" pas lorsqu'elles se trouvent en bord de monde. Je pouvais me balader des heures dans le paysage en suivant le rythme de mes envies, en focalisant sur le mouvement de mes pieds qui se posaient l'un après l'autre. Je pensais à ma théorie des petits pas... 

Giono disait: "Si tu n'arrives pas à penser, marche; si tu penses trop, marche; si tu penses mal, marche encore". Oui... 

IMG_7729

Souvent, je faisais des pauses contemplatives, le dos tourné à la montagne, fidèle à l'attirance viscérale du grand bleu, connectée aux vérités indicibles perçues dans son mouvement perpétuel symbolisant la vie. 

La vie...

IMG_7750

Ici j'ai vu un aigle royal. Habituellement, les rapaces peuplent mes nuits noires de cauchemars... Je l'ai regardé tournoyer dans le ciel bleu et disparaître derrière les cimes, c'est tout. C'était juste un aigle, j'étais pas sa proie.

On ne peut pas aimer tous les oiseaux...et les aigles me détestent.

IMG_7862

S'enfumer... Après les avoir presque tous testés, je crois que c'est le seul moyen réellement efficace pour ne pas se faire dévorer par les midges. C'est à cause d'eux que personne ne traîne dehors après le dîner de...18h. 

IMG_7849

C'est sur la plage de Glenbrittle que j'ai cueilli ce caillou qui ne me quitte plus. C'est le coeur cabossé... 

IMG_7881

J'ai bien cru que j'allais aussi cueillir une toupie jaune! Mais non. Ça relèverait vraiment de l'ordre du miracle s'il m'arrivait de trouver une toupie anonyme échouée sur une plage. ;)

IMG_7685

Nous avons passé une journée formidable le long des Fairy Pools. 

 IMG_7653

La rivière Brittle (je crois) dévalait des sommets des Cuillins Hills en cascades et piscines aux eaux cristallines. 

IMG_7540

Un lieu enchanteur dans lequel je tendais l'oreille pour percevoir les voix du ruisseau....

IMG_7510

Les enfants ont adoré cette balade, nous réclamant d'aller toujours plus loin, plus haut. Sortis de la zone touristique, le chemin devenait plus tourbeux et caillouteux, les cuisses chauffaient mais on respirait enfin la solitude! Et puis c'est bien connu, les fées ont besoin de silence pour apparaître!

IMG_7517

Un "Càrn" seul et isolé pour prolonger mon passage face au Sgurr un Fhesain, la montagne blessée. 

IMG_7533

Et j'ai rencontré ces deux là, isolés ensemble... 

IMG_7567

J'ai pas pu m'empecher de faire ma tête de con en fraudant l'entrée du château d'Eilean Donan à Dornie. A cause du gros blaireau de la billetterie... Bref, je ne suis donc pas passée sur le pont, mais dessous... Le loch Alsh était à sec et aucune barrière pour me barrer d'accès à l'îlot. Fastoche... 

IMG_7908

Bien sur, j'avais un peu honte avec mes Converses recouvertes de vase sur les beaux tapis... mais j'avais économisé au moins dix livres! Je suis revenue en empruntant le pont comme tout le monde, mais avant j'avais détaché mes cheveux et dissimulé mon pull rouge dans mon sac. Comme ça, j'ai pu dire au revoir au gros blaireau... C'est important la politesse sans déconner. 

IMG_7957

 Loch Leven, dans la vallée de Glencoe et son passé sanglant... Deuxième jour de pluie...

C'est là que j'ai commencé à ressentir le mal du pays...

IMG_5927

Puis le loch Lomond... La pluie toujours... Je me perdais dans la brume.

IMG_8169

J'avais fait une chouette rencontre...  

"That you know everything... Do not repeat it anyone".

Il était vraiment sympa ce MacMarcellin (j'ai hésite avec MacBernardin), qui se faisait chier au moins autant que j'avais envie de rentrer...chez moi. 

IMG_8167

Je ne perdais pas une occasion de me balader dans les cimetières écossais... Parfois à la recherche d'une tombe bien précise, mais aussi pour le calme et la sérénité qu'ils dégageaient. Dans celui de Luss, il y avait une tombe de viking... Et puis il y avait aussi celle de Lady Devorgilla à Sweetheart Abbey près de Dumfries... 

IMG_8104

Caerlaverock Castle... On a visité cette magnifique forteresse (triangulaire) médiévale de jour, j'y suis revenue de nuit... C'était probablement un animal  qui projetait des ombres sur les murs du château... Le reste, c'était dans ma tête.

C'était notre dernière nuit en écosse, il n'y avait rien de triste à cela. 

IMG_8260

Mon voyage symbolique s'était achevé sur l'île de Skye, mais pas nos vacances. On est quand même rentrés quelques jours plus tôt, un peu à cause de moi, mais j'ai tenu bon jusqu'à Glasgow...sans me mettre à chialer pour une ricoré ratée. ;)

Le mal du pays, c'est un peu comme le mal de mer. Ça commence à aller mieux quand on sait qu'on rentre au port. ;)

IMG_5992

J'avais besoin de revenir chez nous, chez moi, près de mes rives et de mes bouts du monde, plus si loin de ma belle caillasse là bas... 

Ce voyage en Écosse n'était qu'une façon d'adoucir et d'embellir cette salope de fatalité. Je sais qu'il gagnera en valeur avec le temps...et les "petits pas". Bien sur, il y aura toujours cette douleur qui me toise certains jours, ces maux qui ne seront jamais des mots, mais j'ai enfin pigé que je perdais moins de larmes en acceptant de vivre avec plutôt qu'en m'épuisant à m'y opposer. 

J'ignore qui je serai demain, mais je sais exactement qui je suis aujourd'hui et celle d'hier s'y reconnaît. Je vais m'efforcer de vivre la vie qui me ressemble le plus...

...et c'est déjà pas mal.

Posté par lylouan à 23:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]

10 septembre 2016

Retour en vacances...

Je voulais voir tous les phares des côtes écossaises...  C'est après celui de Strathy Point qu'on a décidé de modifier notre itinéraire en fuyant les zones dites "touristiques". Les phares de là bas ne m'éblouissaient pas.

IMG_6480

On a pris le temps de s'isoler dans les Highlands durant trois jours... Les routes du bout du monde dans les vallées sauvages, les sommets à contempler, les lochs tous aussi mystérieux les uns que les autres. Nous étions seuls, juste nous quatre...et les midges...et les moutons. Plus rarement et souvent au loin, des cerfs, des biches ou des chevreuil, des renards... Bien sur, des oiseaux aussi, inconnus ou mal reconnus pour la plupart mais que je saluais quand même. 

IMG_6613

Et puis le temps qui ne savait jamais ce qu'il voulait... Le paysage virait d'une ambiance à l'autre en quelques minutes, parfois c'était presque angoissant... Loin du bord du monde, je n'ai plus aucun repère et je me perds... Alors à part quelques balades solitaires (et vitales), je ne m'éloignais pas trop de ma tribu, surtout la nuit, quand je sursautais au moindre bruit non identifié... Malgré cela, j'étais tout de même mieux dehors avec mon bonnet et mes bougies à la citronnelle plutôt que dans mon lit avant minuit... 

Un jour de plus et je me serai sentie oppressée dans ces espaces trop vastes pour moi. 

IMG_6685

Ça y est, je connais enfin le nom de cette fleur qui ne pousse pas chez moi. C'est un épilobe, "probablement un épilobium parviflorum" qu'il a dit, le "jardinier" du boulot. 

En Écosse, elles étaient partout et je les regardais tout le temps.  

IMG_6655

Il y avait celle ci aussi, que je connaissais déjà. La digitale chéplukoi.

IMG_6719

Elle est mortellement belle...  

IMG_6704

Quelque part sur l'île de Skye, exactement entre rien et nulle part.

La mère de Stephane Bern possède de nombreuses maisons en Écosse, mais c'est celle ci qu'il porte dans son coeur. Une toute petite maisonnette à l'abandon avec un immense jardin ouvert sur le Loch Dunvegan...

Il m'avait prévenu de sa vétusté... Ça m'arrangeait bien d'être la seule à savoir renoncer au grand confort sans âme de notre maison roulante. Je m'y suis aussitôt sentie "chez toi", une planque assurée pour le jour où ma vie ne me laissera pas d'autre choix que de disparaître (c'est pas parce que j'envisage le meilleur que je serai épargnée par le pire). Qui viendra me chercher ici après avoir ratissé Belle Île pour rien? Ben personne...et tant mieux. 

J'espère qu'elle ne s'écroulera pas d'ici là... J'espère aussi que ça sera l'hiver...

IMG_6844

En farfouillant (j'avais l'autorisation), j'ai trouvé un peu de moi dans la bibliothèque... Ça m'a drôlement touchée de tomber sur le (beau) phare de mon enfance dans sa maison d'enfance! ;) J'étais obligée de déposer une "ancre" ici... 

"The Scotland is full of ghosts and legends that you should greet me". Sur le pont du château de Dunvegan, j'ai souri à un petit garçon de dix ans qui avait les même cheveux que le Petit Prince, mais en bruns... Et moi j'en avais presque neuf.

IMG_6850

Dans le jardin, et partout autour, les ruines des fermes dont les propriétaires furent chassés durant le processus d'éviction, the Highland Clearances et patati et patata toussa toussa... Plus loin là bas, les vestiges d'une passerelle, d'un promontoire et d'un ancrage. 

IMG_6886

Portree... Dans les Hébrides intérieures.

 IMG_7125

C'etait comme un petit Palais... A cause des maisons "home sweet home". 

IMG_7200

Les goélands y vivent merveilleusement bien, guettant les restes de fish and chips de ceux qui chipotent...ou qui n'aiment rien... J'avais emmené 21 litres de lait demi écrémé UHT de la marque Bio Village et 2 grosses boites de Ricoré. Je suis dégoûtée de ne pas m'en dégoûter...  

IMG_7140 

Neist Point... Lieu de tournage du film "Breaking the Waves". Au sommet de la péninsule, je rêvais d'une tempête...

IMG_7098

Juste derrière, le phare le plus à l'Est de l'île de Skye. Pas de barbelés autour de celui là, non juste des bouteilles vides partout, des tags sur les murs aux peintures défraîchies, des poubelles éventrées... 

Un peu plus loin sur la falaise, il y avait un fauteuil à la Sarah Bernhardt dans lequel j'avais completement oublié que j'étais venue avec ma famille...qui me cherchait partout. Mais bon, c'était un tel spectacle tous ces oiseaux qui dansaient sur mes chansons... ;) 

IMG_6973

L'Ecosse me semble si loin déjà... Les vacances aussi...

Voilà ça y est, on a repris le rythme de nos emplois du temps. Pour l'instant, j'apprecie mon quotidien aussi bien au boulot qu'à la maison. Ma vie obligée est largement supportable, c'est moi qui ne supporte rien...normalement. Parfois peut être parce que c'est vrai que je suis une alien, ou autiste ou parfois les deux... 

Le reste du temps, je me contente d'"être" au bord de l'océan. 

Comme avant...

Et c'est très bien comme ça.

 

Posté par lylouan à 01:04 - Commentaires [6] - Permalien [#]